samedi 20 juillet 2019

vendredi 19 juillet 2019

jeudi 18 juillet 2019

Jeudi 18 Juillet - SUR LA ROUTE DU TOUR - ETAPE TOULOUSE / BAGNERES-DE-BIGORRE

Profitant de ma quinzaine de congés, j'ai posé pendant 3 jours mes outils pour profiter du passage du Tour de France dans les Pyrénées.
En ce Jeudi 18 Juillet, c'est la 12° 'étape Toulouse / Bagnéres qui est au programme avec les cols de Peyressourde et La Hourquette d'Ancizan.
Vers 9h, je pars de la maison en voiture habillé en vélo pour me diriger dans la vallée de l'Adour où, à Pouzac je gare la voiture pour enfourcher le vélo de course que je n'ai pas touché depuis l'Ariégeoise.
Le temps est couvert et le plafond est assez bas quand je remonte la haute vallée de l'Adour en direction de Payolle au milieu d'un défilé de cyclistes.
Mon but étant de voir les pros dans la petite montée d'un kilomètre située dans la descente du col de la Hourquette entre les vallons d'Artigou et de Camoudiet, j'attaque le col de la Hourquette à Payolle où une foule considérable attends le passage des coureurs.
Une fois passé l'épingle du Sarrat de l'Artigou, je me retrouve dans le brouillard et vers midi je m'arrête juste à l'entrée du bois afin d'avoir une vue d'ensemble sur la descente en face de l'Artigou.
Un petit 11° est affiché au compteur du vélo et c'est juste couvert , au milieu d'une foule dense, que j'attend le passage de la caravane qui vers 14h30, vient réchauffer l'ambiance.
Dans le ciel, quelques trouées  dans les nuages font leur apparition sans pour autant hausser la température. L'hélicoptére annonce l'arrivée imminente des échappés vers 16h30 avec Simon Yates le futur vainqueur de l'étape et c'est ensuite par vague que les coureurs passent devant nous jusqu'au groupetto.
Vers 17h30, je reprend la même route en zigzaguant au milieu des spectateurs à pied jusqu'à Payolle. Là, les gendarmes stoppent les voitures par convois, ce qui favorise la progression des cyclistes. Pour une fois, une bonne mesure !
C'est vers 18h30 que je récupère la voiture avec 60 kms au compteur et.....le soleil !

Et maintenant on rentre à la maison pour préparer l'étape du lendemain, celle du contre-la-montre à Pau...


Panoramique sur la vallée de Campan et en face (légérement à gauche) celle du Chiroulet


Le défilé des camping-cars sur le plateau de Payolle

Dans la montée de la Hourquette d'Ancizan coté Payolle

Au dessus du vallon de Camoudiet

Arrêt juste au dessus du vallon d'Artigou dans la petite montée de 1 kms dans la descente sur Payolle
(pour ceux qui connaissent, celle qui fait toujours mal aux pattes quand on descend)

Le plafond est bas mais à la bonne hauteur...

Passage de la caravane...
 

 

 

 

 

 


Le temps se maintient, voire s'éclaircit...

Arrivée des coureurs...


Le trio de tête avec Simon Yates, futur vainqueur
à Bagnéres, Gregor Mulhberger et Pello Bilbao.


Le groupe des poursuivants avec Tony Gallopin
(en seconde position)
 

 

Lilian Calméjane


Le groupe maillot jaune arrive...

Julian Alaphilippe bien calé dans les roues des Ineos
 


 

Le groupetto...


Retour par le même chemin....

...à Bagnéres où le soleil se lève enfin !!!

dimanche 30 juin 2019

Vendredi 28 et Samedi 29 Juin - ARIEGEOISE 2019

Comme maintenant depuis 2008, me voilà pour ce dernier WE de Juin à nouveau en terre ariégeoise pour cette 25° édition de la cyclosportive "Ariégeoise".
Etant inscrit avec "Super Mamie" sur le petit parcours non chronométré de La Passejade, c'est en touriste que nous sommes venus cette année.


Vendredi 28 Juin :

C'est donc en début d’après-midi, après avoir avoir laissé Papy chez ma compagne à Lannemezan que nous décollons avec Mamie (ma maman) dans le fourgon en direction de Tarascon-sur-Ariège.
Arrivés dans la cité médiévale, nous allons récupérer nos dossards et maillots au village départ en profitant à la fois des stands présents puis de visiter le haut de Tarascon en montant jusqu'à la Tour qui offre une vue imprenable sur la cité et ses alentours.
Une fois de retour au fourgon, nous quittons Tarascon pour prendre nos quartiers de la nuit au camping "Ariège Evasion" à Ussat-les-Bains.
La chaleur étouffante ne nous empêche pas de baptiser les nouvelles tenues de cette édition 2019 en faisant une petite boucle d'environ 17 kms entre Ussat et Les Cabannes.
Suite à un petit lumbago attrapé dans la semaine, j'y vais mollo...
Le reste de la journée et soirée se passe tranquille au camping.



Arrivée au village départ à...

...Tarscon-sur-Ariège.

Visite de la ville haute...
 

 

Panorama depuis la Tour coté sud et vallée de Vicdessos (à gauche)

Panorama coté ouest. Au centre le Roc de Sédour

La Tour vue des bords de l'Ariége


Avec les nouvelles tenues 2019, petite virée vélo....
Les falaises du massif du Quié entre Ussat et Les Cabannes


Depuis le pont des Cabannes en amont de la
riviére

Le long de l'Ariège
 

 

 

Depuis le camping, les derniers rayons de soleil rougissent les falaises du Pujol Messié




 Samedi 29 Juin :

Après les 29 degrés relevés dans le fourgon au moment de se coucher, c'est avec 21 degrés dedans et 14 dehors que nous émergeons ce samedi matin vers 6h30.
Le départ de La Passejade étant à 9h, nous prenons le temps. Certains cyclos presents dans le camping s'afférent pour être au départ à 8h pour l'Ariégeoise et à 8h30 pour La Mountagnole.
Le temps caniculaire annoncé nous décide à laisser les coupes-vents au fourgon et c'est très légers que nous partons du camping en direction de Tarascon-sur-Ariège et du départ.
Vers 9h donc, avec environ 470 inscrits nous nous élançons dans les rues de la cité en direction de Foix via Arignac, Amplaing et Prayols. Arrivés dans la préfecture ariégeoise, nous prenons la Route Verte, celle qui monte aux cols des Marrous et de Péguerre.
La route s’élève en traversant les villages de Saint-Pierre-de-Rivières et Serres-sur-Aget jusqu'à La Mouline où le parcours tourne à gauche vers les villages perchés de Bénac puis Brassac avant de replonger sur Foix et son chateau par Ganac.
Aprés Foix, le parcours emprunte la même route qu'à l'aller avec un ravitaillement à Prayols.
La chaleur commence à se faire bien sentir. Le compteur du vélo affiche plus de 35° déjà.
Aprés avoir profité des bons produits et boissons proposés, nous repartons tranquille vers Tarascon où les organisateurs nous font monter à la Tour Haute, avant de rejoindre l'entrée de la vallée de Vicdessos que nous remontons en profitant au maximum des endroits ombragés.
Les 40° s'affichent au compteur du vélo quand nous traversons le village de Capoulet et le soleil est de plomb.
A Vicdessos, nous rejoignons le pied du Port de Lers où les participants de l'Ariégeoise et de la Moutagnole arrivent déjà.
C'est tous ensemble que nous franchissons la ligne d'arrivée à Auzat vers 12h45.
Le compteur affiche 44° quand nous garons les vélos au parc avant d'aller manger notre plateau repas.
C'est là que nous entendons au micro la neutralisation de la course pour les 2 parcours chronométrés. Effectivement, après plusieurs malaises cardiaques et plusieurs chutes dus à l'éclatement des pneus, les organisateurs ont pris une sage décision.
C'est plus tard que nous apprendrons que l'un d'eux n'a pas pu être réanimé... très triste....
Après un repas pris sous une tente avec une chaleur étouffante, nous récupérons nos vélos pour rentrer au camping vers 14h30 avec au total 99 kms au compteur.
Après une bonne douche, nous quittons le camping vers 15h avec une température de 42°.
Nous arrivons à Lannemezan vers 17h30.
Puis c'est tous ensemble que nous prenons le chemin respectif de Soumoulou pour mes parents et de Gardéres pour ma compagne et moi.
A Tarbes un changement catégorique de température se fait sentir. Des entrées maritimes amènent grisaille et fraîcheur et vers 21h le thermotre chute pour descendre à 21° !
Choc thermique pour la journée (14° le matin, 44° à 13h et 21° à 21h...)

Vivement l'année prochaine...

Maintenant, le Montagnol va pendre le vélo et s'attaquer aux travaux de la maison prévus pour cette fin d'année...



Le matin au départ du camping
Le soleil sort sur la rive de l'Ariége


Depuis les hauteurs d'Ussat, vue en direction de Tarascon-sur-Ariége

Sur la ligne de départ de La Passejade avec 470 participants
Super Mamie et son fils trés fier de "chapeauter" sa maman


Sur la petite route rive gauche de l'Ariége en descendant sur Foix
 

Entre Foix et La Mouline

Depuis Balança, vue sur le village de Serre-sur-Arget
Super Mamie toujours en forme !

Entre Bénac et Brassac



Entre Brassac et Foix

Retour sur Foix et son chateau
 

Ravitaillement à Prayols

Mercus

Retour à Tarascon
Au pied de la Tour


Depuis le haut de la route de la corniche, vues sur....
...Tarascon


Depuis Capoulet, vue sur le chateau
Renaud
En remontant la vallée de Vicdessos, vue sur le massif
des Pique Rouge de Bassiés


Petit pont sur le Vicdessos à Laramade-d'en-bas
Entre Vicdessos et Auzat


 

Arrivée de Super Mamie ovationnée
Chaleur étouffante au village arrivée à Auzat


Depuis le parc des vélos


La cantine !

A la votre !!!